Masculin féminin - le sexe des mots






Les questions de genre et de sexuation fleurissent les débats de temps en temps, et vont même jusqu’à provoquer des oppositions farouches à ce qui serait une « théorie du genre » qui aurait voulu pointer son nez.

Plus prosaïquement, ne peut-on pas se poser la simple question du pourquoi de la sexuation des mots et de la spécificité de cette sexuation propre à la langue française, voire aux langues latines ?
Car enfin, qui pourra expliquer que les objets table, chaise, fourchette, cuillère, serpillière, éponge, (serviette-éponge, même!) , casserolle, vaisselle, et bien d’autres, sont du genre féminin, quand en revanche les objets couteau, verre, rince-doigt,sont au masculin, tout comme presse-purée, moulin-à-légumes, ce qui semble étonnant ceci-dit pour ces deux derniers qu'on aurait pu croire féminins eu égard à la sexuation des objets du même type cités en premier.
Y-aurait-il une spécificité typiquement masculine du presse-purée ou d'un moulin à légumes là où la casserole serait définitivement féminine ?



 Utilisation d'UN moulin à légumes posé sur UNE casserolle 
à bord du voilier Nomade, pour faire UNE bonne soupe
UN poireau, UNE carotte, UN navet, UNE pomme de terre et UN oignon

Et pourquoi LA poêle à frire est-elle posée sur LE poêle à charbon ?
Pourquoi les jours du lundi au dimanche sont-ils chacun UN jour de LA semaine ?
Pourquoi s’arrêterait-on parfois sur LE bord de LA route pour faire UN petit pipi plutôt qu’UNE grosse commission ( j’ai la version inverse mais je vous l’épargnerai …) ?

Et pourquoi LE boulanger au coin de ma rue pose-t-il UN pain sur UNE étagère plutôt que sur UN étalage ?
(je me demande si ça n'est pas un coup de LA boulangère, ceci dit ...?)

Je croyais avoir entendu que le sexe a une composante tout d’abord chromosomique, et donc biologique, puis aussi social et psychologique, quoique là ce serait plut le genre en tant que tel.
Alors cherchez moi donc les chromosomes d’un presse-purée, ou d’une bicyclette ?
Mais non, enfin , entends-je parmi mon lectorat, c'est pas du sexe, c'est du genre ...
Bon d'accord je m'égare peut-être ?
Mais pour le genre, alors ... travestissez donc un presse-purée, je vous mets au défi de le féminiser ..Et si, finalement, cette histoire de sexe (et de genre), ce n’était qu’une question de langage, et rien d’autre ?

Ou alors … allons voir par exemple dans un pays anglophone :
Aucun de ces objets, fussent-ils épluche-légume, table ou fourchette, voire même LA bicyclette ou LE vélo sexués (genrés) en français … aucun chez eux n’a de sexe ni de genre…. Ah ben ça alors …. !
On a l’air malins nous les latins, non ?
Mais qu’est-ce qui nous a conduit à ça ?

Bon j’ai tout de même une requête à émettre, très personnelle certes, mais j'y attache une importance certaine :
En français on dit UN voilier.
En anglais on dit ‘’she’’ … ELLE … lorsque qu’on en parle.
Et là je suis désolée (oui, dans l'émotion je me mets un ''e'' final, je fais ce que je veux dans MA chronique – tiens encore un féminin - ), ils ont raison ces anglais, un voilier c’est féminin, je ne transigerai pas sur ce point ….

Je veux bien faire une concession sur le presse-purée s’il faut une contrepartie ...

Commentaires

  1. Quel est le nom de cet animal au masculin qui passe au féminin dès qu'il franchit la Loire vers le sud ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. celui qui répond gagne une ballade a bord de Nomade ... moi j'ai pas la réponse mais j'ai Nomade alors je vous laisse chercher ....

      Supprimer
  2. Maya et moi, c'est parfois nous, jamais elle, ...même en rêve. Je ne parle jamais d'elle, c'est toujours lui. C'est vrai qu'avec un tel prénom, j'aurais pu me poser la question, en fait cela ne m'a pas gêné. Maya est UN bateau, le mien ! C'est aussi un des frères de Nomade.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

L'amie sincère

Le mouvement immobile

Tout fout le camp, c'était mieux avant !